La lectrice que je suis a commencé il y a bien longtemps son étalage de culture et de coup de coeur communément dénommé Bibliothèque par les plus avertis.

Il va de soit que chaque livre est un trésor, une histoire, un moment de la vie et que la propriétaire de Bibliothèque que je suis ne peux la contempler à l'occasion que d'un oeil attendri.

 

De cette façon il aurait été impensable que s'alignent les ouvrages en tout sens ou d'une façon chaotique. La grande maniaque (mais c'est bien le seul point sur lequel je le suis au final) a ordonné le tout par auteur, par ordre alphabétique et en séparant grands formats et poches.

Certains diront que mes rayonnages sont aussi uniformes que ceux de la F**C, oui et alors ? J'aime retrouver un livre en une fraction de seconde et je dors mieux de savoir Queneau entre Proust et Racine.

 

Cette uniformité souhaitée m'a valu, pour les Classiques, de choisir une édition qui alignerait livre après livre une même couleur, un même format et un sens unique pour les titres (vous ne trouvez pas ça chiant vous de devoir inverser la tête de gauche à droite pour lire une rangée de titres ?). Pour la grande diversité de leurs collections et les annotations très précieuses (je m'en souviens encore émue pour mes fiches de lecture) mon choix s'est naturellement porté sur les Folio Classique, Théâtre et Poche.

 

Aujourd'hui (et non pas sans une certaine émotion) c'est Folio qui me contacte au sujet de sa  toute nouvelle newsletter Folio  qui permet de se tenir informé de leurs dernières parutions, concours et offres spéciales.

A l'occasion de ce lancement les plus chanceux pourront même gagner un ouvrage :

 

newsletter Folio

Ne l'ayant pas lu je ne vous le vanterai pas (c'est pas vraiment ma politique) mais je ne désespère pas de le gagner et de vous en parler très prochainement !

En attendant la prochaine critique de Régis Joffret : Microfictions, je vous invite à retourner lire les dernières en dates ici et d'ici là bonnes lectures :)

 

 


Article sponsorisé