Aujourd'hui première frayeur.

Je rentre assez tôt (pour une fois) et je trouve ma femme en pleurs sur le canapé...

Il faut le préciser, je n'avais jamais vu ma femme pleurer avant.
Je pense donc immédiatement catastrophe et pour qu'elle soit dans cet état, au bébé.

Mon dieu il est arrivé quelque chose !
Elle avait un rendez-vous aujourd'hui ?
J'ai oublié ?
Quel jour on est ?
Ne pas paniquer.
...
Arreter de rester figé sur place comme une andouille et trouver les mots pour la rassurer... Réagir comme il faudrait... je peux le faire.

Je prends deux minutes pour me préparer au pire. Etre prêt à tout encaisser sans rien laisser paraitre et la soutenir elle.
Ne penser qu'à elle.

Ne pas paniquer.

Je me précipite auprès d'elle, prêt à affronter la nouvelle et sa détresse, très prévenant, tout en douceur pour ne pas ajouter à son malaise.

- " Et bien mon amour ? Qu'est ce qui te mets dans un état pareil ? "
Elle me fait un signe du bout de son keenex, désignant l'autre bout de la pièce.

Réaction typique : elle ne veut pas que je m'approche.

- " Tu veux que je m'en aille ? "
Non de la tête.
- " Il est parti c'est çà ? hein ? "
Les yeux déjà humides
- " Mais enfin, mais de quoi tu parles ?
- ...
- Tu ne vois pas là *renifle* que le chien de Laura Ingalls *renifle* il est mort ? *renifle* là ? Ecrasé par le cheval *renifle* regarde ! "
Désignant la télévison à l'autre bout de la pièce
- "...
- C'est vraiment trop injuste. *renifle* Elle l'aimait trop ce chien...*sanglote* "

Et de pleurer dans mes bras pendant dix bonnes minutes...

Moi je ne sais plus où j'habite. C'est bien la bonne planète ?
C'est bien ma femme çà ? Cette petite femme potelée et sanglotante, au visage rouge et humide ?
Ma guerrière sur talons aiguilles, elle est où ? au juste ?


Conseil n°5 : Ne pas laisser une femme enceinte seule avec une télé.