C'est une fille !
Une fille...

Pas d'erreur possible selon madame féministe.

En apparence, je suis heureux : le bébé va bien, tout va bien.
Mais au fond de moi, j'ai honte de l'avouer, une certaine tristesse tout de même.

Une fille...
Que vais-je bien pouvoir faire d'une fille ?
Enfin... "faire"
C'est que les femmes me sont tellement étrangères ! J'ai au moins réalisé çà avec cette grossesse : je ne sais rien, ne comprends rien et ne comprendrais probablement jamais rien aux femmes.
Alors une fille ?

Une fille qui papotera avec sa mère, qui voudra qu'on lui fasse des tresses, qui me demandera de lui prendre des tampax sans que jamais je ne prenne les bons, qui jouera à la maman bardée de poupées blondes et qui ramènera des garçons à la maison...
Où sera ma place ? Je ne veux pas être le père fouettard qui pourchasse garçons, strings et maquillage ! Je veux être un "papa"... qui chatouille, qui fait rire, qui accompagne au foot crampons à la main, qui choisit les protège-tibias mieux que personne, qui soupçonnera malicieusement les premières masturbations et se félicitera discrètement des premières conquêtes pelotées dans la chambre !

Une fille...
C'est fragile une fille ! C'est tout le temps malade, çà pleure à tout bout de champ et c'est encombrant une fille ! Cà te remplit une salle de bain de flacons roses à paillettes en 10 secondes...

Ma femme a bien vu que j'étais un peu déçu. Elle ne m'en veut pas, elle "comprend". Elle dit que je m'y ferai.


...
De toute façon ces dernières semaines, elle flotte sur un nuage. Rien ne l'atteint...
Les hormones à ce qu'il parait...


Conseil n°6 : Ne pas acheter de crampons avant la naissance